Citesenmouvement.fr » Mouvemements immobilier » Scpi dans assurance vie : comment y souscrire ?
Le

Scpi dans assurance vie : comment y souscrire ?

Les épargnants en général ont deux préférences : l’investissement en immobilier et l’assurance-vie. Excellente nouvelle pour ces adeptes, il est aujourd’hui possible de les combiner, permettant ainsi aux SCPI, d’épouser les contrats d’assurance-vie. Une association qui fait bénéficier les souscripteurs de fiscalités beaucoup plus avantageuse et réduite que celle d’une détention direct. Pour jouer la carte SCPI dans un contrat d’assurance-vie, il est important avant toute chose, de disposer d’un contrat qui permet cela. Puis, c’est vers un agent assureur qualifié que l’investisseur doit se tourner. Celui-ci lui proposera quelques SCPI mais devra se limiter toutefois, à un choix assez restreint.

Les avantages des SCPI dans une assurance-vie

De nos jours, plusieurs personnes se lancent dans les contrats d’investissement qui regroupe les SCPI et l’assurance vie et ce, pour plusieurs raisons et avantages différents à savoir :

  • Les SCPI en assurance-vie permettent de réduire l’imposition sur les revenus fonciers : les souscripteurs qui investissent dans des parts de SCPI uniquement, sont soumis aux fiscalités des prélèvements sociaux d’environs 15.5%, l’impôt peut donc être très important. Ainsi, les personnes qui sont soumises aux tranches marginales, voient leur impôt sur le loyer ou revenu atteindre les 60.5% facilement. Un épargnant en SCPI dans le contrat d’assurance-vie se voit bénéficier de défiscalisations vraiment très alléchantes,
  • Les SCPI en assurance-vie réduisent l’imposition : la revente des parts SCPI dans un contrat d’assurance-vie n’est pas soumise aux taxes. Dans le cas où le souscripteur vend ses parts au sein d’un contrat et que celui-ci réinvesti sur une autre SCPI, il n’est nullement soumis à l’imposition sur la plus-value.
  • Des parts à un prix d’achat réduit : effectivement, les contrats d’assurance-vie offrent des baisses considérables du prix des parts de SCPI.

Désavantages des SCPI dans une assurance-vie

Avant d’opter pour un contrat de SCPI dans une assurance-vie, bien que celui-ci possède beaucoup d’avantages, il est nécessaire de prendre en compte les quelques inconvénients suivants :

  • Une SCPI assez limitée : les offres SCPI ne sont pas à la portée de tous lorsque les souscripteurs souhaitent les mettre dans leur contrat d’assurance. Il est vrai que le marché des SCPI soit à très grand succès et propose des rendements élevés pouvant atteindre et dépasser les 6%. Toutefois, loger des parts SCPI au sein d’un contrat d’assurance-vie n’implique pas forcément une souscription aux meilleures sociétés qui existent,
  • Des bénéfices plutôt restreints : un autre inconvénient non négligeable est qu’une telle combinaison, profite plus à l’assureur qu’aux investisseurs. En effet, en choisissant d’intégrer des parts SCPI au contrat d’assurance-vie, ce dernier n’en devient pas pour autant propriétaire. C’est-à-dire, qu’aucune assurance ne garantit qu’au cours des années, le souscripteur puisse profiter des revalorisations quant aux prix des parts.

Les articles en mouvements :